Qu’est qu’un tirage contact ?

Publié le : 25 octobre 20213 mins de lecture

Une réalisation d’une planche-contact, ou un tirage contact  représente une opération photographique. Celle-ci permet d’avoir sur papier photosensible l’interprétation positive d’un négatif. Elle est effectuée sans agrandisseur, en plaçant le négatif développé immédiatement au contact du papier photographique et en illuminant le tout.

La planche contact

Il est d’utilisation de tirer la totalité d’un film, coupé en bandes, sur une même feuille de papier photographique. Et ce, avec des négatifs moyen et petit format. Le tirage alors y est ainsi nommé planche contact. Il est pareil à une matrice de vignettes. Celle-ci est composée de l’ensemble des images du film en petites tailles (aux tailles véritables des négatifs).

La planche contact favorise au tireur de disposer d’une vue générale du film et, grâce à une loupe, d’estimer en détail chaque vue. Elle est employée afin de choisir les vues qui sont dignes d’être agrandies et afin d’évaluer le boulot à réaliser sur celles-ci (masquages, retouches, recadrage, etc.). C’était utile à l’ère de l’argentique afin de réaliser un pré-tri et ne développer que les photos qui en valait la peine.

Le tirage grand format

Les négatifs de grand format, effectués par exemple avec une chambre photographique, sont composés typiquement d’une vue unique par film (plan film). Le tirage contact peut ainsi être employé afin d’avoir immédiatement l’image finale. Cette démarche est d’autant plus employée que le format du négatif est énorme. Effectivement, un négatif 4×5’’ fournit des images plus ou moins petites (95×120 mm), et qui peuvent être simplement élargies.

Un négatif 8×10’’, par contre, fournit des images d’une dimension confortable (s’approchant d’un format A4). Par ailleurs, il est compliqué de découvrir des agrandisseurs capables d’approuver de négatifs pareils. Le tirage contact est ainsi le procédé de tirage le plus adéquat à ces grands formats.

Fondement

La démarche ordinaire afin d’effectuer une planche contact depuis un négatif de petit ou moyen format se passe de la manière ci-après. Poser une feuille de papier photosensible sous une source de lumière (éteinte). On emploie habituellement un agrandisseur simplement, car cette source existe habituellement dans un laboratoire photo.

Cependant, n’importe quelle autre source de lumière actinique peut être adaptée. Poser le film, découpé en bandes, sur le papier sensible. Le papier et le film doivent être posés émulsion contre émulsion, pour posséder la meilleure netteté et également pour posséder des images à l’endroit. Plaquer une vitre propre sur le film pour garder un contact intime entre ce dernier et le papier…

Plan du site